Manger et Boire au Vietnam à travers la littérature populaire (Nguyen Dinh Cat)

de | septembre 12, 2014

mangeretboireAuteur : Nguyen Dinh Cat
Date de Parution : 15 Novembre 2013

Editeur : les Editions de la Frémillerie
EAN : 978 -2-35907-060-6
Prix : 18€ TTC

Auteur : Nguyen Dinh Cat, né le 1er Juin 1916 au Centre du Vietnam, Médecin, Professeur d’Ophtalmologie à la Faculté de Médecine à Ha Noi de 1951 à 1954, Professeur titulaire à la Faculté de Médecine à Saigon, et chef du Département d’Ophtalmologie à l’Hôpital  Binh Dân de Saigon de 1955 à 1985

Ce livre est publié par Mme Godoy Nguyễn Thị Hương Cẩn, fille du Docteur Nguyễn Dình Cát, qui partage avec son père la même passion pour la gastronomie.

Le but de Nguyen Dinh Cat n’est pas de nous livrer un ensemble de recettes de plats vietnamiens, mais de nous faire découvrir à travers les plats traditionnels une culture transmise non seulement par des habitudes alimentaires et culinaires , mais aussi par les proverbes populaires et les chants folkloriques qui illustrent cet acte essentiel de la vie, celui de se nourrir : l’ « Oralité » prend ici toute sa signification et sa dimension.

L’acte de « Manger », banal, commun à tout être vivant devient à travers la littérature populaire une philosophie,, un plaisir raffiné, un art de vivre.

Ce livre amusant écrit par un médecin confucéen, dans un langage simple tout en restant scientifique, nous révèle les secrets de la Gastronomie vietnamienne. Les « Ca dao » ou chants populaires (écrits en Vietnamiens et traduits en Français par l’auteur), nous font voyager du Nord au Sud nous révélant les traditions culinaires au fil des saisons, et des coutumes régionales.

Le lecteur y trouvera des renseignements diététiques, botaniques et pratiques :  par exemple il saura tout sur les différentes sortes de thé qui constituent la boisson nationale, la manière de le préparer, le servir, le déguster, il découvrira les huit plats précieux de la cuisine impériale tels que les nids de Salangane (yến) les tendons de cerf ( gân hươu) ,et bien entendu des recettes traditionnelles comme le « Ca Kho » ( poisson au caramel), le « xôi vò » ( riz gluant pressé) le « dưa cải » (chou fermenté) qui agrémentent les repas de Têt.

C’est un excellent ouvrage à consulter et à  offrir.

Nguyen-Tu Lan Huong

 

2 réflexions au sujet de « Manger et Boire au Vietnam à travers la littérature populaire (Nguyen Dinh Cat) »

  1. Ping : Livres | Alasmonde

  2. Ping : Livre : Manger et Boire au Viêt Nam à travers la littérature populaire; Nouvelle édition | tuvietfr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *